Il vous est peut-être encore inconnu, même si depuis le bon parcours des minots Olympiens en Gambardella son nom est beaucoup ressorti. Le portier Olympien a accordé un entretien à notre équipe. Et le futur de l’Olympique de Marseille, c’est peut-être lui ! 

Suan, quelques jours après la finale de Gambardella , comment vas-tu ? Comment digères-tu cette finale perdue ? 

Franchement, c’est difficile de perde une finale de Gambardella après le parcours qu’on a effectué. De plus, on méritait de soulever ce trophée. On a eu quelques bonnes opportunités pour tuer le match, on l’a pas fait.. Malheureusement dans le foot il n’y a pas de logique, mais c’est une belle expérience, ça nous a fait grandir. On a su rendre le peuple Marseillais fier. C’est une sorte de petite victoire pour nous

Surtout de perdre une finale aux tirs au but…

Oui. Surtout qu’on avait réussi à passer 3 tours aux penaltys ! Mais bon, les tirs au but c’est la loterie, c’est la loi du football comme on dit..

Résultat de recherche d'images pour "suan besic"

Tu viens d’achever ta première année en tant que joueur de l’Olympique de Marseille. Quel jugement portes-tu sur ta première saison ici ?

Ma saison, je la qualifierai d’assez bonne dans l’ensemble, malgré un petit moment où je ne jouais pas. J’avais perdu ma place de titulaire avant de la regagner. Mais les moments comme ça permettent aussi d’apprendre.

« J’ai commencé le foot assez tôt, mais en tant que joueur de champ ! »

Tu signes l’été dernier alors que tu évolues en région parisienne. Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours avant l’OM ?

J’ai commencé le foot assez tôt. Mais en tant que joueur de champ ! Puis un jour, notre gardien s’est pris un carton rouge. L’entraîneur n’avait aucune solution, donc j’ai décidé d’y aller. Depuis ce jour j’y ai prit goût.

L’OM te propose un contrat en tant que stagiaire professionnel alors que tu joues à Evry c’est ça ? D’autres clubs étaient-ils intéressés ?

Oui j’évoluais à Evry depuis l’âge de 14 ans. J’ai enchaîné les essais dans différent clubs mais aucun ne m’a pris à cause de mon niveau à l’école qu’ils qualifiaient de « trop faible ».

L’adaptation dans un club comme l’OM n’a pas été pas trop difficile pour toi ? Loin de ta famille… On sait que l’adaptation n’est jamais facile. Surtout quand on vient de région parisienne !

Honnêtement, j’appréhendais beaucoup mais au final ça s’est fait naturellement. Il y avait un bon groupe de joueurs, donc forcément ça aide. Ne pas voir ma famille au début, c’était très dur… Surtout quand tu arrives dans un club qui se situe à 750KM de chez toi, dans un environnement que tu ne connais pas du tout. Mais ça fait parti de la formation, il faut faire des sacrifices pour arriver à ses objectifs !

« Faire des sacrifices pour atteindre ses objectifs »

Depuis ta signature, l’OM a carrément pris une autre dimension. Un nouveau projet est en train de se mettre en place et la formation y occupe une place importante. Vous sentez vous un peu plus valorisé ?

Énormément !  Pour être honnête, j’étais étonné que la formation prenne une place aussi énorme dans le club et surtout aussi rapidement. Voir que la direction compte sur nous, ça donne envie de se surpasser. Le président et le directeur sportif sont venus nous voir après la défaite en Gambardella… ça fait chaud au cœur !

Deux de tes anciens coéquipiers en équipe jeune, Maxime Lopez et Boubacar Kamara, ont signé pro. Ça doit te donner des idées… 

Ça me fait très plaisir pour eux déjà. Quand je vois tout le Vélodrome scander le nom de Maxime Lopez, ça donne envie de réussir dans ce club, même si cette envie a toujours été là. Bouba le mérite aussi. Je suis fier d’eux. J’espère être comme eux. Je veux réussir dans ce club.

« Un contrat pro ? A moi de mettre les moyens pour y parvenir ! »

Ton contrat se termine l’été prochain. Sais-tu de quoi ton avenir sera fait ? 

Il me reste un an de contrat en stagiaire pro. Pour l’instant, c’est le flou total concernant mon avenir. Mais je me fais pas trop de soucis pour l’instant, je serais fixé en cours de saison prochaine.

Aucune discussion avec le club pour un éventuel contrat professionnel pour le moment ?

Pour l’instant rien du tout, malheureusement. On verra bien en temps voulu mais je suis assez confiant. A moi de mettre tout les moyens possible pour y parvenir.

Surtout quand tu vois les rumeurs qui tournent en ce moment sur les arrivées à l’OM, notamment pour le poste de gardien (Mandanda et Casillas notamment). Ça doit vraiment donner envie de ce surpasser et de s’inscrire vraiment dans le projet…

Quand j’entends que tel ou tel gardien pourrait venir a l’OM, ça me fait sourire. Surtout que Mandanda et Casillas, parmi d’autre, sont des modèles pour moi. J’ai eu l’occasion de m’entraîner régulièrement avec le groupe pro depuis les 16ème de finale de Gambardella, c’est quelque chose de superbe.

Merci Suan d’avoir répondu à nos questions. On te souhaite le meilleur pour la saison à venir et pour le futur.

Merci l’équipe, c’était un plaisir pour moi.

L’équipe d’Un Olympique remercie Suan Besic pour cet entretien. Et lui souhaite de réussir une carrière exceptionnelle à l’Olympique de Marseille. Carrière à la hauteur de son talent !

crédit photos : OM.net

PARTAGER