Ce jeudi aura lieu le 8eme de finale aller de la Ligue Europa. Les Marseillais seront opposés à l’Athletic Bilbao. Comme il y a deux ans. Et si la confiance était dans les rangs olympiens il y a encore deux semaines, les derniers matchs ont changé bien des choses.

Car les Marseillais restent sur une série de 4 matchs sans victoire avec 3 défaites et 1 match nul arraché contre le FC Nantes (Thauvin 90+5′). Ça peut ressembler à une baisse de régime de la part des Olympiens couplée à un début de fatigue collective suite à l’accumulation de matchs depuis le début d’année 2018.

C’est pour cela, à deux jours du 8eme de finale aller d’UEFA Europa League, qu’on peut se demander si l’OM a un réel espoir d’aller loin dans cette compétition, tout en sachant qu’il reste encore de très bonnes équipes en lisse. L’Atletico Madrid (2ème de Liga, 7 points devant le Real), la Lazio (4ème de Série A à un point du podium), le Borussia Dortmund, Arsenal et le Milan AC (qui vont se neutraliser).

Si Bilbao semble être un adversaire à leur portée, il ne faut pas oublier que les partenaires d’Aritz Aduriz connaissent bien la Ligue Europa et les joutes européennes, contrairement à une équipe olympienne qui ne se connaît réellement que depuis quelques mois après ces deux gros mercatos. De plus, la politique de Bilbao ne les fait recruter que des joueurs venant de leur région. Ils se connaissent donc parfaitement les uns les autres.

Il y a également cette question de la fatigue. Depuis début 2018, les Olympiens ont disputé 16 matchs, donc environ 2 matchs par semaine. Bilbao en a disputé 12, soit 4 matchs de moins. Un ratio qui aura à coup sûr son importance à un moment donné du match, d’autant plus que Thauvin, Gustavo ou Rami ont semblé empruntés ces derniers matchs. Cette différence de temps de jeu pourrait donc rendre lourdes certaines jambes olympiennes, sachant qu’une rencontre importante contre Lyon arrive dans moins de 15 jours.

Et on arrive ainsi au dernier point. Le principal objectif des Olympiens reste cette bataille acharnée pour le podium contre Lyon et l’AS Monaco. Les Monégasques ont un avantage sur ses concurrents, ils ne jouent plus de Coupe d’Europe, ce qui leur permet de ne pas jouer tout les trois jours comme l’OM et Lyon. Ils en profitent ainsi pour prendre les devants au calendrier, avec 4 points d’avance sur l’OM. Une différence de taille avec un Athletic Bilbao 14e de Liga, et qui n’a plus grand chose à jouer, étant assuré de se maintenir (+12 pts sur le premier relégable) et étant loin des places européennes (-13 pts sur la 5ème place). Il jouera donc la Ligue Europa à fond.

Tous ces éléments laissent à penser que le match de jeudi ne sera pas aussi aisé que ça. Réponse définitive jeudi sur l’état d’esprit des joueurs avec la composition de Rudi Garcia pour ce match.

Olympique de Marseille / Athletic Club de Bilbao, 21h05, Orange Vélodrome

PARTAGER