Le côté droit de l’Olympique de Marseille aura été le gros point fort cette saison. Alors que Florian Thauvin boucle une excellente saison, la saison de son compère de couloir n’est pas à mettre à la poubelle. Loin de là. 

Arrivé sur la pointe des pieds en provenance d’Hanovre ( qui venait d’être relégué en Bundesliga 2 ) à l’été 2016, Hiroki a réussi à s’imposer dans un couloir droit ou les dédoublements seront nombreux. Il avait cependant quelques lacunes défensives – qu’il compensera par une grosse participation offensive et une envide débordante à chaque minute passée sur le terrain.

Malgré de petites difficulté d’adaptation au championnat Français, dues sans doute aussi à sa non-connaissance de la langue Français, Sakai ne lâcheras jamais rien, étant un modèle de professionnalisme. Il compenseras ces quelques lacunes défensive en n’hésitant pas à accompagner les attaques Olympiennes, en témoignent les nombreuses actions où on le voyait débouler dans le dos de Florian Thauvin.

L’international Japonais termine la saison avec 2 passes décisives au compteur. Souvent critiqué, et même souvent moqué, Hiroki Sakai a été une pièce importante de l’effectif marseillais de cette saison. Le club sait qu’il pourra compter sur lui la saison prochaine, quel que soit le statut qui lui sera donné. Merci.

PARTAGER