Vendredi 9 février, l’Olympique de Marseille va affronter l’AS Saint-Etienne dans le Chaudron Stéphanois. A 3 jours de la rencontre, focus sur l’historique de la rencontre et les forces en présence dans les deux clubs.

Ce derby historique, qui mêlera deux places fortes du football français, sera la 114e confrontation entre les deux clubs. Au total, les équipes se sont affrontées 105 fois en Ligue 1 – avec 46 victoires de l’OM, 21 nuls et 38 défaites olympiennes – et 4 fois en coupe de la Ligue avec 3 victoires de l’Olympique. Lors de la dernière confrontation au Vélodrome en octobre dernier, l’OM l’avait emporté 3-0.

Aujourd’hui, c’est le 2ème de Ligue 1 qui affronte le 12ème. L’ASSE compte 29 points, à seulement 5 petits points de la 6ème place sûrement qualificative pour les barrages de Ligue Europa. Mais le club est également à 5 petits points de la 19ème place, relégable directement en Ligue 2. C’est le propre de ce championnat 2017-2018 étrange : à part la lutte au podium, l’écart entre la relégation et les places de Ligue Europa est infime. Depuis la trêve hivernal, Saint-Etienne compte 4 victoires et 3 défaites. Ils sont sur une petite série de 2 victoires en 2 matchs (2-1 contre Caen puis 0-2 contre Amiens).

Pour se mettre toutes les chances de leur côté, les dirigeants stéphanois ont mis la main à la poche lors de ce mercato hivernal. Pas moins de 6 joueurs ont rejoints l’effectif : Robert Beric et Oussama Tannane sont revenus de leur prêt respectivement à Anderlecht et Las Palmas. Mais surtout, le club a fait augmenter lourdement sa masse salariale en faisant venir Mathieu Debuchy (libre, ex-Arsenal), Neven Subotic (libre, ex-Borussia Dortmund), Paul-Georges Ntep (prêt, ex-Wolfsburg) et Yann M’Villa (libre, ex-Rubin Kazan). Des joueurs qui ont déjà une place toute trouvée dans le onze de départ stéphanois.

Concernant leurs joueurs, Rémy Cabella est sûrement leur élément le plus dangereux cette année, lui qui est auteur de 3 buts (2e meilleur buteur ex-aequo) et 3 passes décisives (meilleur passeur). Loïc Perrin, après quelques mois difficiles, retrouve petit à petit ses sensations.

Or, si le club pourra compter sur son patron défensif, son homme fort offensif ne sera pas là, une clause dans son contrat de prêt empêchant Cabella de jouer contre nous. Autres joueurs indisponibles : Kévin Monnet-Paquet souffre d’une grippe, Ronaël Pierre-Gabriel a une lombalgie et Cheick M’Bengue souffre d’une lésion musculaire. Ce qui fait 4 titulaires potentiels en moins. A noter qu’aucun joueur stéphanois n’est suspendu pour le match de vendredi.

Le onze de départ de l’ASSE lors de la victoire 0-2 contre Amiens

 

PARTAGER