Les dirigeants olympiens se sont exprimés de manière plus claire sur le mercato estival.

Ils ont d’abord explicité à de France Football les rôles qu’ils attendent des futurs recrues. Pour eux, c’est simple : tous les moyens sont bons pour créer une équipe très compétitive sur le court-terme :

« On va recruter solide, mais malin. Même si cela doit passer par un prêt »

D’abord fustigé par Eyraud, la solution du prêt est désormais ouvertement envisagée. Un renfort significatif sur le court terme pour permettre au club d’envisager des résultats sportifs plus élevés et donc l’atteinte d’objectifs bien plus importants sur le long terme.

Autre sujet abordé : la formation et sa place dans le projet

« A l’OM, on en peut pas tabler que sur des jeunes. Il faut de l’expérience. C’est d’ailleurs la stratégie : renforcer l’équipe de façon significative sur les deux prochaines années avant de penser à développer de jeunes potentiels et, peut-être, d’ici à quelques années pouvoir compter sur les fruits de la formation. »

Toutes ces déclarations ont été faites dans les colonnes de France Football par un membre de la direction sous couvert d’anonymat.

 

PARTAGER