Son nom ne vous dit sans doute rien, mais Yohann BAÏ et son équipe s’apprêtent à affronter l’Olympique de Marseille pour le compte des 32emes de finale de coupe de France. Le jeune joueur a accepté de répondre aux questions d’UnOlympique avant ce match

Salut Yohann, tout d’abord merci d’avoir répondu favorablement à notre demande. Pour commencer pourrais-tu nous en dire plus sur toi, ton parcours de joueur ?

« Je suis né le 28 septembre 1996, j’ai donc 21 ans. J’ai été repéré très jeune par le RC Lens, à l’âge de 6ans. Je jouais dans un petit club du Nord-Pas-De-Calais. Je suis resté jusqu’à l’âge de 14 ans au RC Lens mais le club ne m’a pas conservé. Je suis ensuite parti faire un essai à Amiens, où je suis d’ailleurs arrivé en retard… Mais l’essai a tout de même été concluant. J’ai donc passé 6 ans là-bas, dans club où j’ai connu de très bons moments (avec d’ailleurs une pré-sélection en Équipe de France). Ma dernière saison à Amiens a cependant été extrêmement difficile pour moi. J’évoluais avec la réserve mais je n’y arrivais pas. J’ai sorti une saison quasi blanche… Je décide alors de quitter tous mes repères, amis, famille, pour vraiment me prendre en main. Mon agent de l’époque me trouve un essai au SAS Épinal, concluant. Voilà comment je suis arrivé ici. »

Beaucoup de joueurs de l’équipe sont comme toi, à avoir fait leurs games dans un centre de formation professionnel ? 

« Il y a très peu de jeunes joueurs dans l’équipe. Mais on a quasiment tous connu le bonheur d’être dans un centre de formation. »

« On a un très bon groupe, très solidaire »

Et ton poste de prédilection, c’est quoi ? Défenseur droit ?

« Quand je suis arrivé au club j’étais encore latéral droit, oui. Mais le coach, Xavier Colin, a vite repéré mes qualités de vitesse et de percussion. Et puis, j’aimais beaucoup monter sur les phases offensives. Il m’a donc fait monter d’un cran et j’évolue maintenant milieu droit. Un poste que j’affectionne beaucoup et qui correspond très bien à mon jeu. »

Vous évoluez en CFA, championnat réputé pour être très physique et dur. Comment se passe cette saison sur le plan personnel et collectif pour vous ?

« Sur le plan personnel, je suis assez satisfait, même si je dois faire mieux. Je n’ai marqué qu’un seul but cette saison… Mais je fais d’assez bonnes prestations. Sur le plan collectif, on a un très bon groupe, très solidaire. On a 3 matchs en retard, donc forcément ça fausse le championnat pour le moment. Mais si on ne perd plus aucun point bêtement, on espère être dans les équipes montantes en fin de saison. »

Le championnat va être serré jusqu’au bout. Vous venez de vous incliner sur la pelouse de Belfort ( 1-0 ) si je ne me trompe pas…

« Oui… Cette défaite vient gâcher tout le bon travail de la semaine. On fait un excellent match dans l’ensemble, mais un manque de concentration vient nous piéger. »

« On est des êtres humains, donc forcément le match contre l’OM est obligatoirement dans nos têtes ! »

Une petite faute d’inattention qui s’explique peut-être par l’arrivé du match en coupe de France… la tête n’était-elle pas déjà à ce match ?

« On est des êtres humains, donc forcément ce match contre l’OM est obligatoirement dans notre tête. Mais je ne pense pas que la défaite en championnat est du à ce match. On a joué notre football, focus à 100%. Le championnat reste notre priorité, il ne faut pas l’oublier »

Maintenant que ce match est passé, tu n’es pas trop excité et impatient d’être mardi ? Le stade devrait être plein, ça va être une belle fête !

« Super excité ! C’est peut-être la seule fois de notre carrière qu’on jouera face à un club comme l’OM. Le stade sera plein, les places sont parties super vite. La fête sera au rendez-vous, à nous de la rendre inoubliable »

Rudi Garcia devrait faire un petit peut tourner, vu le gros calendrier de l’OM. Tu le vois comment ce match ?

« Nous, on va jouer sans pression. On est motivé comme jamais, on va jouer notre football. La coupe de France, c’est particulier, tout est possible. Par contre, le temps et le terrain ne devraient pas, eux, être au top »

« La fête sera au rendez-vous, à nous de la rendre inoubliable »

En plus c’est bon pour toi, Jordan Amavi est blessé en ce moment. Promets-nous de pas être trop méchant avec notre petit Hiroki Sakai (si il joue) !

« Sakai, il est solide comme défenseur. C’est plus à lui de pas trop être méchant avec moi. Il monte beaucoup, même si je l’ai trouvé assez timide à gauche. L’absence de Jordan Amavi est un mal pour un bien… J’aurai bien aimé me confronter à un joueur comme lui ! Il était en pleine confiance avant sa blessure en plus. »

D’ailleurs, il y a t-il un joueur que tu apprécies du côté Olympien ?

« Bon, je ne vais pas te mentir : je ne suis pas fan de l’OM donc difficile d’apprécier un joueur en particulier. Même si j’aime bien Florian Thauvin, beaucoup critiqué et qui est pour moi sous-côté. J’aime beaucoup son style de jeu, toujours dans la percussion, toujours à défier les défenseurs. Même sous les critiques il a toujours répondu présent. J’apprécie »

T’es plus #TeamPSG alors ? La question qui fâche… 

« Non même pas. Même si ils ont une équipe qui commence à faire rêver, je ne suis pas un suiveur de l’équipe plus que cela. Je n’ai aucune équipe préférée en Ligue 1 »

Merci de nous avoir accorder un peu de ton temps Yohann. Bon match et évite de nous jouer un mauvais tour mardi hein !

« Merci à vous UnOlympique, c’était cool. Bon match à vous aussi, et que le meilleur gagne ! »

PARTAGER