A l’OM, une nouvelle cible s’accompagne parfois de difficultés autres que le prix du transfert. Plongée dans le cas des agents d’un jeune joueur du Havre. 

L’Equipe révèle que Ferland Mendy dispose, si l’on peut dire, de plusieurs bienfaiteurs. Le joueur serait en effet au cœur d’un conflit entre ses anciens conseiller eet son nouvel entourage proche. Tout commence par son engagement avec Laurent Menestrier.

Mendy a signé avec cet avocat un mandat d’intérêt de 2 ans. Cependant, le joueur aurait décidé de mettre un terme à cet engagement en envoyant tout simplement une lettre de résiliation à Menestrier… Ce dernier s’explique dans les colonnes du quotidien :

C’est un contrat qui n’est pas résiliable comme cela. Il ne peut l’être qu’après un commun accord ou à l’issue d’une décision de justice. Nous avons effectué un travail intense depuis des mois pour son avenir. Il n’est pas dans nos intentions de le bloquer.

L’Equipe continue en expliquant que Menestrier s’est tout de même rendu lui-même à un rendez-vous fixé par Andoni Zubizarreta au sujet de l’avenir du jeune joueur. C’est donc encore lui qui négocie pour Ferland Mendy et non pas le nouvel avocat Samuel Chevret.

Une situation rocambolesque. Mais qui ne devrait pas être un frein au transfert du jeune Havrais.

PARTAGER