L’OM s’apprête à faire une refonte d’effectif complète afin de présenter une équipe capable de satisfaire les nouvelles ambitions du clan McCourt. Parmi les multiples dossiers chauds se terre celui du nouveau gardien de but du club phocéen.

En effet, si le poste d’attaquant attire tous les regards et rêves des supporters, les dirigeants n’en oublient pas pour autant le nouveau gardien de but. Il semble évident que Yohan Pelé, malgré une fin de saison de très haute facture, ne détient pas le CV recherché pour être indiscutable. Le Français manque d’expérience internationale et si son niveau actuel satisfait tout autant qu’il étonne (dans le bon sens du terme) les supporters, ces derniers n’imaginent pas forcément une nouvelle saison avec l’Albatros comme gardien titulaire.

 

Que faire de Yohan Pelé ?

Les finances olympiennes ont beau être bien plus importantes que dans un passé très récent, il n’en reste pas moins qu’elles sont limitées. Jacques-Henry Eyraud l’a dit, l’OM n’est pas “un gros carnet chèque monté sur crampons”. A ce titre, chaque centime dépensé devra être mûrement pensé avant. Si le club joue sur 4 tableaux, ce qui devrait être le cas sauf retournement de situation incroyable, tous les postes devront être doublés. Et c’est là que l’OM aurait tout à gagner à garder Yohan Pelé.

 

Rudi Garcia s’offrirait un remplaçant de haut niveau en cas de blessure, suspension ou encore méforme de l’autre gardien qui devrait arrivé cet été. De plus, Pelé ne fera pas de vagues s’il joue peu ou pas du tout. Enfin, il reste tout de même important de garder dans le vestiaire des joueurs connaissant un temps soit peu l’univers marseillais. C’est dans ce sens qu’Andoni Zubizarreta, selon les dernières indiscrétions, aurait proposé à Pelé une revalorisation salariale, sans pour autant une augmentation de la durée de son contrat. Rester un an sur le banc sans faire trop de bruits, le temps de permettre au club d’acheter un titulaire en puissance cet été, puis un autre remplaçant l’été prochain lorsqu’il sera en fin de contrat.

 

Quel profil pour le nouveau gardien ?

La seconde question est ensuite de savoir quel profil privilégier pour le nouveau gardien de but. Si l’on se fie aux dernières rumeurs, l’OM se tournerait vers un gardien expérimenté. Casillas, Casilla, Ospina, Mandanda ou encore Rui Patricio, tous ces goals ont comme dénominateur commun d’être des joueurs étant dotés d’une grosse expérience internationale. Ils seraient alors de nouveaux piliers de l’équipe phocéenne. Et même si le niveau de certains peut être parfois remis en question par quelques spécialistes – entre ceux qui ne jouent pas ou plus (Mandanda, Ospina, Casilla), ceux qui sont catégorisés comme “sur-côté” (Rui Patricio) ou ceux donnés sur le déclin (Casillas) – les carrières de ces joueurs parlent pour eux et sont gages de qualité. Ils seraient en tout cas tous dans le top gardien Ligue 1.

 

Vient ensuite le profil radicalement opposé du jeune espoir très prometteur mais ayant encore tout à prouver. Dans ce profil sont présents Alban Lafont ou encore André Onana. Si ces jeunes représentent l’avenir et sont déjà considérés par certains comme au niveau d’un club ambitieux comme l’OM, d’autres les voient comme encore trop frêles et tendres pour assumer la pression du Vélodrome. Un argument qui est valable. Mais il faut tout de même se rappeler qu’un jeune comme Maxime Lopez s’est tout de suite imposé dans ce volcan si difficile à dompter. Qu’un Donnaruma en fait de même, à des degrés encore plus importants, au Milan AC. L’âge ne compte pas. Tout dépend du joueur et de sa manière de gérer la pression. De sa maturité tactique et intellectuelle. Et à ce jeux là, on peut faire confiance à Andoni Zubizarreta.

PARTAGER