Bousculé dans le Chaudron, l’OM n’a pu faire mieux qu’un nul. Bouna Sarr a brillé.

Steve Mandanda (-) : TIl ne peut rien sur l’égalisation de Monnet-Paquet. Puis se blesse aux ischios-jambiers sur un six mètres. Soirée cauchemar.

Bouna Sarr (7) : Alors qu’on sait désormais qu’il est régulièrement observé par Didier Deschamps, Bouna a une nouvelle fois répondu présent sur le terrain en étant le meilleur olympien. Passeur décisif sur le but de Sanson, il s’impose petit à petit devant Sakai.

Adil Rami (4) : On l’avait rarement vu autant en difficulté. Romain Hamouma lui a posé les pires problèmes du monde, notamment sur l’égalisation. Match à oublier pour Adil.

Rolando (4.5) : A peine plus rassurant que son compère de la défense centrale, le portugais a du mal à trouver le rythme en ce moment. Il va falloir qu’il retrouve un peu de constance avec les échéances à venir.

Hiroki Sakai (5.5) : Une superbe passe décisive pour Thauvin dès l’entame de match, puis pas grand chose à signaler. Le retour d’Amavi va faire du bien.

Luiz Gustavo (6) : Qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse bon, il reste le métronome de l’équipe, et enchaine les prestations satisfaisantes au milieu. Précieux.

André-Frank Zambo Anguissa (6.5) : Un gros match pour le camerounais. Beaucoup de présence dans les duels, de ballons grattés. Dommage qu’il ne prenne pas plus de risques devant.

Florian Thauvin (5.5) : Un très joli but pour l’entame de match, puis pas grand chose. Il gâche un 4 contre 2 à la fin du match avant de voir son ultime tentative sortie par Ruffier. Rageant.

Morgan Sanson (6.5) : Nouveau but pour le montpellierain, le 11ème cette saison toutes compétitions confondues. Il s’affirme petit à petit dans ce rôle de numéro 10.

Dimitri Payet (5) : On l’a vu bien moins en jambes que lors des dernières sorties. Il aurait cependant pu être décisif si Njie et Germain s’étaient montrés plus appliqué devant.

Valère Germain (4.5) : Transparent tout au long du match, il s’est procuré une seule occasion avant la mi-temps, bien sortie par Ruffier. Bien trop léger pour le 9 titulaire olympien.

Yohan Pelé (3) : Très peu rassurant, il est fautif sur l’égalisation, en refusant de sauter inexplicablement.

Clinton Njie (-) : Il aurait pu mettre le troisième et enterrer définitivement les Verts. Au lieu de ça, de nombreux mauvais choix et une égalisation inévitable.

Kostas Mitroglou (-) : Entré à sept minutes de la fin, il manque la balle de match en reprenant mal un ballon à quatre mètres du but, alors qu’il était tout seul. La rechute…

 

Image associée

 

Vendredi vers 22h30, il y avait beaucoup d’olympiens dépités. Samedi soir, avec la victoire de Monaco à Angers (0-4), cela a continué. Cependant, le revers de Lyon (0-2 face à Rennes) a redonné le sourire à l’OM et à ses supporters. Redescendus à la troisième place, les marseillais ont désormais quatre points d’avance sur leur rival lyonnais, et s’offrent donc un petit matelas d’avance. A deux journées d’un PSG-OM, cela peut servir. A la fin d’un mois de février démentiel, si l’OM est toujours sur le podium et a éliminé Braga, on pourra se dire que ça commence à être sérieux…

PARTAGER