Steve Mandanda est passé d’un statut de jeune joueur inconnu à celui d’idole du peuple marseillais. Son caractère, sa rage de vaincre, sa détermination, tout chez lui a marqué le public marseillais, des petits aux plus grands. Un bref rappel de ce que ce grand Monsieur a fait chez nous.

Des débuts prometteurs

Mandanda commence sa carrière au Havre en 2004.  Il y passera deux saisons où il jouera 67 matchs. De là il signera ensuite à l’OM pour 2,5 millions d’euros. Il y sera d’abord remplaçant de Cédric Carrasso

Il passera chez nous 9 saisons, avec des hauts, des bas mais toujours beaucoup de détermination. Capitaine exemplaire, il s’est toujours donné à fond et a toujours tiré ses coéquipiers vers le haut. Il aura connu différents époques à l’OM : les périodes de disette, les titres, les moments de doutes, les chutes libres au classement. Mais il n’a jamais rien lâché !

Il débarque à l’OM en prêt avec option d’achat et il signera définitivement au club en 2007. Cette année là, Carrasso se blesse. Steve le remplacera pendant 5 mois durant lesquels il aura conquis la confiance de Gerets qui le laissera titulaire au poste de gardien de but.

Il s’est donc très rapidement imposé comme un titulaire indiscutable. Les coachs passeront mais Mandanda restera le numéro 1 neuf saisons de suite.

Un parcours international un peu plus compliqué 

2008 saison de la confirmation. Saison aussi où il reçoit pour la première fois le trophée UNFP de meilleur gardien de Ligue 1 ! Vient ensuite sa première sélection. Il jouera la deuxième mi-temps face à l’Equateur, l’Equipe de France s’imposera 2-0 ce jour là.

Après l’Euro 2008 et les retraites internationales de Grégory Coupet et Sébastien Frey, Domenech le choisira comme n°1 en EDF, jusqu’à début 2009. Après quelques erreurs face au Nigeria et à l’Argentine et des prestations moins convaincantes avec l’OM, Hugo Lloris prendra néanmoins sa place de n°1 dans la hiérarchie des gardiens de l’EDF. Place qu’il ne laissera plus, encore 8 ans plus tard.

Mais toujours aussi avec le maillot phocéen 

La saison 2009-2010 sera celle du sacre pour l’OM après 17 ans de disette. Ce sera le premier titre de Steve Mandanda qui enchainera 6 titres en 3 ans avec l’OM.

La saison 2010-2011 sera la première des 5 saisons de transition de la période Labrune. Mamadou Niang partira, Steve prendra alors le brassard de capitaine et ce jusqu’à son départ én 2016. Il assumera ce rôle parfaitement.

En 2011, Steve recevra de nouveau le trophée UNFP de meilleur gardien de Ligue 1. Et comme prévu, ce ne sera clairement pas son dernier.

En 2012 il jouera son 57ème match européen avec l’Olympique de Marseille, battant ainsi le précédent record de Taye Taiwo. Cette même saison il sera nommé au trophée UNFP de meilleur gardien mais sera battu par le Parisien Sirigu.

Le jour de frayeur du peuple Marseillais 

Suit alors la saison 2013-2014, une des pires saisons du clubs depuis des années. Le club change d’entraîneur en cours de saison et se fait éliminer avec 0 points en Ligue des Champions… Un nouvel exploit sur la scène européenne de cette OM dont la gestion catastrophique le mène inexorablement à une chute dans les bas-fonds du football européen.

Mais le plus dur pour notre capitaine fû sa blessure aux cervicales suite à un contact avec Mustapha Yatabaré. Ce chox puissant le mènera à déclarer forfait pour la Coupe du monde 2014 alors qu’il aurait été selectionne sans l’ombre dun doute. Un coup dur pour le joueur, mais des conséquences pas si dramatiques que cela.

Il faut dire que le joueur avait été évacué sur civière tout les supporters marseillais avaient peur d’une blessure bien plus importante et de conséquences extra-sportives et humaines plus dramatiques. Mais on a surtout vu qu’il en faut plus pour arrêter Mandanda. La saison suivante, il signe avec une première moitié de saison tonitruante (malgré une fin un peu moins enthousiasmante) avec une 4ème place à la clé.

Notre Phénix 

Steve Mandanda sera de nouveau élu meilleur gardien de Ligue 1 au trophée UNFP. C’est son troisième sacre personnel.

Le 27 septembre 2015, il jouera son 400ème match sous les couleurs olympiennes. Une fête néanmoins gâchée par une défaite 2-1 face au Angers SCO. Cette saison là, l’OM obtiendra son maintien à seulement 3 journées de la fin du championnat… Steve quant à lui fait une saison incroyable sur le plan personnel.

Il recevra de nouveau le trophée UNFP de meilleur gardien de Ligue 1. Le 4ème de sa carrière et le 2eme de suite. À la fin de cette saison, Steve en est à 441 matchs officiels sous le maillot de l’OM, ce qui en fait le deuxième joueur le plus capé derrière un certain Roger Scotti, autre légende olympien.

Ce sera sa dernière saison à l’OM.. Il signe à Crystal Palace pour 2 millions d’euro et quitte le club après 9 saisons de bons et loyaux services. Il aura laissé à n’en pas douté une trace indélébile dans ce club. Et est ainsi passé de jeune joueur inconnu à légende d’un club. Le peuple marseillais ne t’oubliera pas El Fenomeno et t’aimera pour toujours.

Et merci. Merci pour tout ce que tu nous as apporté sur le plan sportif mais aussi en termes d’émotions.

PARTAGER