Si on m’avait dit il y a 6 mois que j’écrirais ce qui va suivre, je pense que j’aurai enterré vivante la personne responsable de ces paroles. Mais je me suis trompé et, en toute franchise, content de m’être trompé.

Bouna, Lucas, Rudi, désolé !

En début de saison, je faisais partie de ceux qui étaient dans le doute sur plusieurs points. Le mercato qui paraissait un peu juste, l’aptitude de Garcia à tirer le meilleur de son effectif, son choix de conserver un Ocampos jusque là incapable de nous montrer la moindre qualité, et sur la conservation de Bouna Sarr dans l’effectif. Quasiment neuf mois plus tard, force est de constater -, et ce quelle que soit l’issue des deux compétitions en cours – que je me suis trompé sur toute la ligne. Et tant mieux. Quelques mois plus tard, je faisais partie de ceux qui pensaient qu’il fallait choisir entre Ligue 1 et Europa League, encore trompé ! Alors, on ne sait pas encore comment cela va se terminer, mais peu importe, cette saison nous aura procuré tellement d’émotions, et nous aura permis de retrouver notre fierté d’être des supporteurs de ce club magnifique qu’est l’Olympique de Marseille. Bravo Rudi Garcia pour avoir réussi à tirer le meilleur de cet effectif, bravo Lucas Ocampos pour cette magnifique saison et ta grinta exemplaire, et bravo Bouna Sarr pour avoir atteint en si peu de temps un tel niveau à ce nouveau poste. Bravo à tout le groupe évidemment !

Seum FC ! 

Si comme moi, vous traînez un peu sur les réseaux, il ne vous aura pas échappé tout le flot de haine en provenance de Paris et Lyon, qui tente de se déverser sur Marseille et ses supporteurs depuis quelques jours. On est habitué à recevoir des insultes des “Anti” tant ça fait tellement d’années qu’on ne laisse personne indifférent et là évidemment, comme l’OM est le seul club hexagonal encore en lice dans une compétition Européenne, les fameux “Anti” tentent de nous gâcher notre plaisir, tant on leur gâche le leur par nos résultats après seulement une année de présence de nos nouveaux propriétaires. Les “Anti” ont pour particularité de vivre leur vie de supporteur par procuration du mal qui pourrait arriver à notre club. Alors, bien sur, nous aussi on se moque quand il y a la “Remontada”, on est clairement pour l’autre club quand c’est Paris ou Lyon qui jouent, mais on l’assume. On vient pas brandir le fameux indice UEFA de la France, ou le non moins fameux “c’est un club français”. Nous, on vous “emmerde” ouvertement et sans se cacher. Pour nous une victoire de l’OM est plus importante qu’une victoire de l’équipe de France, que l’indice UEFA ou même que la naissance du Royal Baby. Et c’est cette liberté que vous nous enviez…on vous comprend, on ne la lâchera jamais notre liberté, on l’aime trop.

Et ton tifo, il est pas beau ! Et ton stade, y a pas d’ambiance !

Alors certains “supporteurs” parisiens se sont mis en tête de critiquer les tifos de jeudi soir. En tentant de le comparer notamment à celui du dernier clasico au Parc des princes. Alors, déjà sachez une chose amis parisiens. Il ne faut pas confondre un tifo et une bâche. Un tifo  est une mise en scène réalisée à partir de plusieurs morceaux de papiers de couleur qui, collés les uns aux autres forment une fresque. Ce jeudi par exemple, sur un virage il y avait les couleurs de l’OM ( entre autres) avec sa devise et le trophée de l’Europa League sur un virage, et sur l’autre on pouvait voir un cosmonaute plantant un drapeau de l’OM avec le petit détail du fumigène allumé au niveau du casque du cosmonaute faisant penser au reflet du soleil. D’ailleurs si on réfléchit juste une demi-seconde, on peut même penser que les groupes des deux virages se sont entendus, car on peut imaginer que le cosmonaute plante son drapeau OM dans le trophée Europa League.

Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.

Certes, votre bâche Sangoku était magnifique, si tant est qu’on soit un ado attardé et qu’on aime encore Dragon Ball, vos 7 boules de cristal aussi, qui, si j’ai bien compris, représentaient vos 7 titres de champion de France, dont 5 sous l’ère qatarie, c’est tout de même à noter. Certes également, autour de la bâche il y avait un semblant de tifo qu’on distingue difficilement, mais pour tout vous dire, on s’en tape un peu de se comparer à vous, tant nos ultras – qui ont quand même importé le mouvement ultra en France – n’ont rien à apprendre de personne sur l’animation d’un virage en France, voire en Europe. Ils se sont formés en Italie, pays berceau du mouvement ultra. Donc, s’il vous plaît, si vous avez des leçons à nous donner, ce n’est sûrement pas sur ce terrain-là qu’il faut s’engager. Et pour certains abrutis, un tifo ne se résume pas juste à lever des petits papiers en l’air. Si passer les huitièmes de finale de Ligue des champions se résumait à mettre du pognon dans le mercato, vous seriez déjà triple champion d’Europe. Et à ce jour, il me semble qu’il n’y a qu’un seul club français qui le soit, et qu’un seul club français à avoir disputer 4 finales de coupe d’Europe en tout. Ah, pardon, j’oubliais que le PSG avait gagné la coupe des coupes. Coupe qui n’existe plus, et face à un adversaire autrichien, pays qui selon vos dires n’a que des clubs pourris.

Et Thauvin, il marque de la main ! 

On nous traite relativement souvent de parano, car à chaque fois qu’on a une décision arbitrale contre nous, on ouvre nos grandes bouches de Marseillais. Déjà, sachez tous que c’est dans nos gènes de Marseillais d’avoir une grande gueule et une voix qui porte. Que ça vous plaise ou pas, on s’en fiche. Et là, suite au but de Florian Thauvin jeudi soir, on vient nous ressortir le fameux “OM club de tricheurs”. Alors ok, il est avéré que des dirigeants de l’OM se sont fait attraper la main dans le sac. Mais il me semble que le club a payé pour ça. À vrai dire, ça fait même 25 ans qu’il paye cette erreur. Et là, un but que trois ex-arbitres reconnus et consultants pour différents médias auraient tous validé, vous, supporteurs adverses de l’OM (lyonnais ou parisiens), vous nous dites que le but n’aurait pas du l’être, qu’on a payé l’arbitre comme on a acheté notre coupe d’Europe. Allez déjà comprendre les règles du jeu, et une fois que ça sera fait, là aussi vous viendrez nous donner des leçons. Surtout quand on voit comment l’OL, par exemple, est semaine après semaine aidé (involontairement ?) par le corps arbitral français.

Le retour de bâton !

Vous n’avez pas pu manquer dans la semaine le résultat de la commission de discipline suite aux incidents survenus lors du dernier OM-OL. La colère de Rami, la provocation de Marcelo, et surtout la baffe inexplicable de Lopès dans la tête d’un salarié de l’OM. Et cette commission “indépendante” n’a pas trouvé mieux que de ne pas faire de différence entre la colère d’Adil Rami et la baffe venue de nulle de part du portier rhodanien en leur infligeant à tous les deux trois matchs de suspension. Au sortir de cette commission, un tweet laconique du président de l’Olympique de Marseille disant : “J’ai compris”,  faisant référence aux mots de Tapie au soir de la défaite à Benfica en 1/2 finale de Ligue des champions, et la fameuse main de Vata.

Puis, ce matin, le président Eyraud, lors d’une interview dans le journal local La Provence s’est lâché en affichant ouvertement son incompréhension suites aux décisions de cette commission, et s’interrogeant sur la réelle indépendance et l’influence de Jean-Michel Aulas sur la LFP. Et évidemment, il n’a pas fallu longtemps au président lyonnais pour répondre aux différentes remarques de Jacques-Henry Eyraud via un communiqué sur le site internet de son club, et via quelques retweets hallucinants incitants clairement à la haine. Et ce soir, alors que son club vient de s’imposer face au FC Nantes, il vient de déclarer au micro de Canal + : “Nathalie Boy de la Tour m’a appelé, car elle est désespérée du sort qui est réservé à la LFP !”

Donc on lui reproche d’être trop influent à la LFP, et lui, tranquillement, annonce que la LFP via sa présidente et ex-collaboratrice à l’OL – c’est à noter, même si personne ne met en doute l’intégrité morale de Mme Boy de la Tour – prend ses ordres en l’appelant quand elle ne sait pas quoi faire. Et nous supporteurs de l’OM, on doit gober ça, sans être suspicieux de quoi que ce soit. Et après, il ose se demander pourquoi on rêve de venir gagner l’Europa League dans son “formidable outil”. Déjà, rêver de gagner une coupe d’Europe, il n’y a aucune haine là-dedans. Mais si en plus c’est dans le stade de l’ennemi lyonnais, la victoire aurait encore un peu plus de saveur. Il est bien évident que nos supporteurs ne vont pas “tout casser”, et qu’ils n’auront qu’une envie, celle de fêter la victoire, si finale il y a, et si victoire en finale il y a.

Chers amis supporteurs de tous bords, sachez que c’est votre haine qui nous nourrit depuis toutes ces années. Elle nous fait rire, elle nous permet de vous chauffer à blanc et vous tombez dans le panneau. Elle nous encourage aussi à exprimer notre légendaire mauvaise foi, totalement assumée. En fait, on n’a pas besoin de vous pour exister. Mais ce qui nous plaît, c’est que vous, sans nous, vous n’existeriez pas.

 

 

PARTAGER