6-3. C’est le résultat du match ayant opposé, hier 2 février 2018, l’Olympique de Marseille au Football Club de Metz. Un score qui se rapproche plus du match de tennis que de football. Une maîtrise complète qui se retrouve dans les statistiques.

Et contrairement à ce que l’on pouvait croire, l’OM ne domine pas tant son sujet que cela. Bon, pas en termes de possession où l’OM a eu le ballon 63% du temps. Mais bien en terme d’occasions et d’attaques : 50 pour l’OM (dont 29 considérées comme dangereuses), 52 pour Metz (26 dangereuses). Idem pour le nombre de tirs dans le match : l’OM en a réalisé 18 dont 10 cadrés. Metz en a également réalisé 18 avec seulement deux unités de moins en tirs cadrés. Pour les chances créées, les deux équipes en comptent le même nombre, 15. Metz a tout de même réussis moins de passes (73%) que l’Olympique (84%) même s’ils sont auteurs d’un plus grand nombre de dribbles réussis (11 contre 9).

En terme défensif, les joueurs de Metz ont certes fait plus d’interceptions (10 contre 16) mais ils comptent un pourcentage plus faible en tacles (45% réussies pour les olympiens contre 25% pour leurs adversaires) ainsi qu’en duels aériens (53% contre 47%). Enfin, s’ils ont commis beaucoup plus de fautes (17 contre seulement 9 pour les phocéens), les hommes de Frédéric Hantz n’ont reçu aucun carton hier, tandis que Bouna Sarr, auteur de deux fautes durant tout le match, en recevait un à la 43ème minute (un carton qui le suspendra contre Bordeaux…).

Pour la répartition du jeu, les joueurs de Metz ont eu plus tendance à passer par le côté gauche (41% de leurs attaques), soit face à un Bouna Sarr encore intraitable hier soir. Côté olympien, c’est bien entendu le côté droit de Florian Thauvin le plus utilisé (52%). Pour les tirs, les olympiens passaient plus par les 18 mètres adverses tandis que les hommes en rouge tiraient d’en dehors de la surface de réparation. A noter que l’OM a fait 503 passes courtes contre 269 pour Metz.

Concernant les statistiques individuelles, Florian Thauvin est le joueur ayant tenté le plus de tirs (6) suivi par Nolan Roux (5) et Florent Mollet (4 tirs, 2 buts). Adil Rami s’est encore amusé à enchaîner les passes longues, en réussissant 6 sur les 9 tentées. Luiz Gustvo est (encore…) le joueur ayant réussi le plus de tacles avec 6 unités. Georges Mandjeck en compte 4, Zambo Anguissa 3 (et 7 duels aériens remportées). Dimitri Payet a délivré 6 passes clés avec (seulement ?) 2 comptées en passes décisives car transformées. Enfin, stat intéréssante, le joueur ayant réussi le plus de dribble est… Luiz Gustavo ! Le brésilen en a réussi 4 contre 2 pour Thauvin. Puisqu’on vous dit qu’il est indispensable.

 

PARTAGER