Nous sommes en plein OM / FC Metz, 70′ minute. L’OM mène alors 5-0 quand Kostas Mitroglou fait son entrée à la place de Morgan Sanson. Les messins réduisent le score à la 74′, et sur l’engagement, Payet est lancé en profondeur par Rolando. Seul face à Kawashima (le gardien messin), on pense que le réunionnais va finir l’action et marquer. Au contraire, il sert sur un plateau l’attaquant grec qui marque le but du 6-1 dans une cage vide. Anecdotique on pourrait se dire, mais ça pourrait bien démontrer tout le contraire, et, pourquoi pas, enfin relancer Mitroglou.

En tout cas, il le faut ! Car oui, cette passe de Payet DOIT relancer Kostas Mitroglou. Car en plus de ce geste altruiste de son capitaine, le grec a été ovationné et applaudit par la majeure partie du stade Orange Vélodrome vendredi dernier. Pour aller chercher cette 2e place, on va avoir besoin de tout nos joueurs, notamment dans le secteur offensif.

Car évidemment que Kostas Mitroglou a des qualités. Il les a montrées dans le passé avec ses différents clubs, à  l’Olympiakos ou encore au Benfica. Mais cette saison est pour le moment très difficile pour lui sous les couleurs olympiennes. Auteur de seulement 3 petits buts depuis le début de la saison, le joueur arrivé l’été dernier avec l’étiquette du « grand 9 » tant attendu par les supporters, peine à s’imposer.

Arrivé blessé, on l’a vu assez emprunter déjà physiquement. Il avait toutes les peines du monde à s’insérer dans le système de jeu de Garcia et à réellement convaincre spécialistes et supporters. Pire : on le voyait emprunter émotionnellement, lui qu’un arrivé le dernier jour du mercato avait du mal à s’insérer dans un groupe déjà bien soudée autour de son concurrent, Valère Germain. Rares sont les images le montrant sourire ou rigoler avec ses coéquipiers. A tel point qu’un début des polémique voyait le jour, reprochant à certains joueurs offensifs de le boycotter au profit de Germain.

Plus qu’un coup de pouce statistique, cette passe de Payet a donné un nouvel élan au buteur : on le voyait déjà plus aggressive sur les ballons qu’il avait à jouer, ses coéquipiers se sont tous regroupés autour de lui pour le féliciter et le Vélodrome a scandé à l’unisson son nom. Et un large sourire est apparu sur ses lèvres. Enfin !

Rendez-vous mardi à 18h30 sur Eurosport 2 pour la Coupe de France avec Bourg-en-Bresse / OM, avec sûrement Kostas Mitroglou titulaire. Un tout nouveau Kostas. Un grand buteur.

PARTAGER