Pour la saison prochaine la direction de l’OM a de grands projets pour le Vélodrome

En effet l’état major olympien table sur un taux de remplissage des virages de 85% pour fin juin. Il souhaite de plus ressusciter les tribunes et surtout prendre possession du stade.

Heyraud confit dans l’Équipe du jour qu’ “avant et après chaque match, nous devons faire des états des lieux avec des huissiers pendant des heures. Ça limite les flexibilités”.

Plutôt qu’une entrée dans le capital d’Arema (société qui exploite le Vélodrome), le club viserait un accord pour devenir l’opérateur délégué du stade à l’année.

Le club pourrait ainsi modeler le stade à sa guise. L’OM planche déjà sur des animations d’avant match, sur une sonorisation digne de ce nom, ou sur l’utilisation de la technologie LED pour les luminaires et projecteurs.

PARTAGER