L’un des objectifs de Franck McCourt à son arrivée à l’Olympique de Marseille était de remplir à nouveau un Vélodrome qui sonnait de plus en plus creux. Les matchs de la deuxième partie de saison ont définitivement validé la réussite de cet objectif.

Des chiffres plus que positifs

Si le jeu et le spectacle proposés par l’équipe de Rudi Garcia ont ramené les supporters dans leur stade de cœur, la nouvelle campagne d’abonnement elle devra confirmer cet élan positif. Et selon les informations de La Provence, tout se passe même mieux que prévu !

Depuis l’ouverture de la campagne de réabonnement, l’OM a tout simplement écoulé plus de 5000 abonnements. En 12 jours. Il a fallut attendre un mois et demi pour atteindre ce chiffre de 5000 la saison dernière ! La campagne commence donc plus que bien, surtout que les nouveaux abonnés ne pourront se manifester que dès mardi.

Des changements à prévoir

La nouvelle direction va tout de même modifier quelques éléments. Tout d’abord, les places au match ne seront plus disponibles en virages. Qu’est-ce que cela signifie ? Si vous voulez voir ne serais-ce qu’un match de la saison en étant placé en virages, il faudra tout simplement que vous vous abonnez. Sinon impossible d’y avoir accès pour seulement un ou deux matchs dans l’année ! Une formule pas vraiment avantageuse pour ceux n’habitant pas Marseille…

Autre élément, les prix des abonnements en virage devraient continuer à augmenter selon Jean-François Richard, directeur général adjoint de l’OM en charge du secteur marketing et des ventes. Il explique que le club souhaite bien entendu garder « le caractère populaire des virages », d’où l’augmentation symbolique de 5€ cette année.

Un nouvelle formule d’abonnement dès la saison prochaine

Mais il n’oublie pas de rappeler qu’avec un abonnement à 160€, l’OM reste dans la fourchette très basse des tarifs proposés par les autres clubs de son standing. Une hausse serait donc presque inévitable. Surtout compte tenu de l’autre changement qui devrait être mis en place :

Je dirais plutôt qu’aujourd’hui, on est un des derniers clubs où l’abonnement ne comprend pas les matches de coupes. C’est très lourd ensuite pour les supporters et les abonnés. On a déjà beaucoup échangé avec les groupes [pour la saison prochaine]. On essaiera probablement d’insérer des matches de coupes, y compris de coupes d’Europe, dans un abonnement.

Beaucoup de changements en perspective.

PARTAGER